La petite robe rouge

Le mercredi a toujours été une question de point de vue, de regard sur la vie. Il tranche la semaine, on le sait libre pour les tout petits et enchainé à cette vision, pour les tout grands. Le mercredi est un choix, avant d'être un état d'âme (comme peut l'être un lundi ou un dimanche) : un verre à moitié vide (ce n'est que mercredi - c'est lent une semaine placée sur un mercredi) ou un verre à moitié plein (mercredi le presque lundi du week-end - il est un pied dans la fin de semaine). Mais il reste avant tout le seul jour de la semaine à s'inscrire dans la mémoire comme quelque chose de doux, d'heureux et de sucré. Il sonne juste, il sent la barbapapa et les goûters à rallonge. On veut que la pause soit plus longue, que le déjeuner soit plus festif (comme celui du vendredi), on le veut différent car on l'a connu différent. Il fait parti de notre enfance, un peu comme ça...


Ce mercredi là, il y avait les petites robes rouges, leur amitié, leurs sourires immenses et leur point de vue tout petit. Ce mercredi là, il y avait le jeu, la complicité, le goûter à rallonge et les minutes plus festives les unes que les autres. C'était un mercredi heureux, un mercredi d'hier. La maison résonnait et les robes se froissaient. La semaine avait de la gueule et le verre débordait. Les petites mains se tenaient très fort et les cheveux s'emmêlaient. On y sautait à pieds joints dans ce mercredi là, parce qu'il ressemblait à ceux qu'on avait déjà connu ensemble...
 





2 commentaires:

  1. les photos sont magnifiques, les enfants adorables, la robe pétillante !

    RépondreSupprimer
  2. Jolies robes et jolies photos ! Cela me fait penser à mon enfance :)

    RépondreSupprimer

 

© AUDREY All rights reserved . Design by Blog Milk Powered by Blogger