Un Week-end à Molitor


Je l'avais dans la tête et dans un petit carnet à dessin. Je l'avais en images et je le voulais en été. Je l'avais imaginé différent, peut être un peu plus souple, un peu moins ordonné, mais certainement pas moins beau. Dans notre chambre nous regardions les gens nager très tôt le matin. Le soleil éclairait doucement le dessus de l'eau qui, elle, réchauffait les nageurs. L'architecture de ce lieu, pensée dans les moindres détails, est un bonheur pour les yeux. Car venir se balader à Molitor c'est venir respirer la mémoire des murs, le son des piscines sous les brasses des nageuses et penser à ces grands noms venus s'inspirer dans les années 60.
 


Molitor est une histoire d'eau, de couleur et d'espace. Un terrain enivrant où le corps est transporté, parfumé, réchauffé et aimé. L'odeur du chlore se mêle à celle d'un ciel que l'on arrive pas à situer à Paris. On s'abandonne à pleins poumons, on court le long de la piscine sous les regards perturbés d'hommes trop sérieux (eux et leurs comptes en banque) on bouscule la tenue et la mesure, on photographie une autre vie, une autre idée du week-end et, finalement, on arrive à dessiner quelques sourires. Secouer les codes, titiller le bien-rangé, est la chose la plus délicieuse qu'il soit. Un doux moment, entre ciel et presque-mer qui me fait penser à cette chanson malicieuse et heureuse de Dalida :




2 commentaires:

  1. ricoul C1/8/14 00:42

    tes photos sont magnifiques et tu es si belle
    je t'aime
    maman

    RépondreSupprimer
  2. Cette série est très très belle, tout comme vous!

    RépondreSupprimer

 

© AUDREY All rights reserved . Design by Blog Milk Powered by Blogger